Camper seule en Lozère
Villefort

Je ne sais pas pour vous mais pour moi l'été tout planifié et calibré au millimètre près s'est envolé avec la crise sanitaire (en fait comme tout le monde j'imagine).

Un super stage trouvé en avance, un déménagement et un nouvel appartement, pile poil ce que je recherchais.

Une nouvelle ville, une nouvelle vie, beaucoup de choses à gérer, entre le mémoire, la vie perso, et tout ce qu'y peut s'y rajouter.

Je ne pouvais pas me dire que c'était un été perdu.  Donc je me suis dit que c'était e bon moment pour faire tout ce que je n'avais jamais osé faire avant, ce que je n'aurai pas le temps de faire après, une fois relancée dans la 'machine'.

Et un de mes souhaits les plus chers cet été était de bivouaquer, de camper seule.

Même si j'ai dormi dans ma voiture, je suis hyper fière de moi, pour plusieurs raisons.

Sans réfléchir cent plombes il faut se lancer et commencer à prendre la route. 

Il ne faut pas se mettre dans des situations ou on est 'bloqué' à savoir ne pas se laisser le choix de changer d'endroit, ou de partir en courant si l'on en sent le besoin ou l'envie.

Ne pas s'obstiner mais raisonner et négocier un compromis avec soi même face à la peur, le risque, la satisfaction et se dire que pour une première fois, c'est bien, et se dire qu'on peut être fière de soi.

J'ai donc marché sur le sentier de Gratassac à Villefort, j'ai vu le plus joli ciel et une lune magnifique. Ce spot est vraiment incroyable. Puis au moment ou la nuit tombait je suis vite redescendue car je ne me sentais pas à l'aise en haut du relief.

A la place je me suis garée à la Garde-Guérin et j'ai dormir sur les hauteurs cévenoles. Ce petit village médiéval est perdu dans les étendues de barbelé et des plateaux, la lune m'éclairait assez pour ne pas avoir besoin de lampe et donnait à cette nuit une dimension tout à fait sublime.

© 2023 par Garde-robe. Créé avec Wix.com