Waterberg, Afrique du Sud
IMG_1733.jpg

Je suis partie en Afrique du sud et au Botswana faire un safari à cheval.

Je suis partie seule en voyage organisé par une agence de voyage équestre RandoCheval, que je ne peux que recommander. Il offrent des randonnées partout en France, à l'étranger, des séjours linguistiques ou découvertes de nouvelles disciplines équestres.

Je suis partie après avoir vu la vidéo de Little Gispy, une youtubeuse que je vous invite à suivre aussi, très engagées pour de jolies causes.

Après deux avions et un jour de voyage, j'arrive à Johannesburg, je trouve ma camarade Yaya et notre chauffeur, et nous voilà parti pour Horizon Horseback dans le Waterberg. 

Immense ranch avec des pistes tout autour, un étang, et pas de barrières, vous êtes au milieu d'un écosystème.

Je ne me suis même pas assise que j'étais étonnée et émerveillé de voir des kudus boire en face de nous dans l'étang, alors que c'était le tea-time.

Pour vous la faire courte, j'ai vu des zèbres le premier jour de balade, des hippopotames dans l'étang devant notre cabane, des girafes et des éléphants. Ca parait encore irréel deux ans après je n'imagine pas toute la chance que j'ai eu.

 

C'était au delà de tout ce dont j'avais imaginé. Encore une fois je n'ai pas de mot, une équipe dynamique, des gens à l'écoute.

Je suis consciente d'avoir vu une facette de 'touriste' et que très peu les autres côtés comme la criminalité et la pauvreté.

La cavalerie est incroyablement donneuse, les chevaux sont calmes, endurants et connaissent leur travail.

 

Les soins sont irréprochables. On a l'impression d'être chez soi, mais les sundowners sont miles fois plus beaux. On ne réalise pas que c'est possible d'habiter au milieu de tout ce qu'on voit normalement à la télé sur Arte ou sur National Geographic. 

Je retiens pas mal de sensations fortes quand même, comme galoper sur les pistes entre les kudus, de voir des éléphants sortir de leur cachette en troupeau même pas 15 minutes après être arrivée au Botswana sur la terre des géants, voir des lionceaux avec leurs mères..

Je me souviens avoir fermé les yeux deux fois, une fois pour remonter une bute et une autre dans un petit sentier au galop plein cul le jour de mes 21 ans.

J'ai pas les mots pour dire à quel point je suis reconnaissante.

Limpopo, Botswana
IMG_1475.jpg

Vous, vous auriez fait quoi? 

J'ai halluciné. J'ai ri.

Je m'en remets toujours pas.

Quel cadeau on m'a fait.

"Look, there even are Babars"

J'ai eu de la chance de partir avec une famille et une jeune femme très sympathique avec qui j'ai partagé ma tente et ma cabane. Yaya est norvégienne et la famille Baxter est ultra cool.

On a partagé des moments forts et c'était un peu ma famille du bush pendant le séjour.

'dats an cold mornin'

Effectivement, je suis partie en juillet mais ce ne sont pas les mêmes saisons! 

Nous avions des bouillottes dans la tente sur pilotis où nous avons dormi la deuxième partie du séjour.

Je vous laisse sur ces photos, pour vous montrer là où nous veillions avant de regagner la tente. Les éléphants passent souvent à proximité, nous avions toutes un sifflet dans la cabane et un bouton en cas de problème.

Avant chaque départ et chaque arrivée au camp, notre guide faisait claquer un fouet pour prévenir au bruit de notre présence et éviter une rencontre incongrue avec un autre animal sans le savoir.

Nous avons aussi eu une journée dans la Game Reserve d'Entabeni. J'ai approché des singes sur la terrasse comme si c'était des pigeons en ville, c'était fou.

J'ai pu parler aux gens à l'aéroport, et même sur place, appris quelques mots en afrikaans.

 

Ce n'était plus à la télé, c'était pour de vrai. Tout semblait normal et à la fois un rien était magique. On se sent vraiment immergé dans la nature et on ne manque de rien.

 

C'est si calme.

Si j'avais la chance de recommencer, je ne changerais rien, si ce n'est de rester plus longtemps pour véritablement m'ouvrir à la culture rencontrer plus de monde.

Merci
IMG_1637.jpg